Claire

 

Mais pourquoi les noix ?

 

 

L’idée de départ vient de mes deux acolytes et de nos moultes réflexions.

 

Tout d’abord Christian (le producteur visionnaire) qui s’interrogeait sur la qualité (visuelle) de la noix, telle qu’elle a été commercialisée jusqu’à aujourd’hui, selon le cahier des charges AOP Noix de Grenoble et son devenir au regard du réchauffement climatique et des caprices de la météo – tempête, grêle – de ces dernières années.

 

Puis Alain (le passeur de savoirs), sollicité par Christian, pour former des nuciculteurs à valoriser le cerneau.

Et moi Claire. Formée aux métiers du tourisme puis de l’hôtellerie et la restauration, j’ai opté pour la cuisine un peu plus tard.

Dotée d’une vraie curiosité gastronomique et influencée par les produits du terroir, c’est donc tout naturellement que le projet de valoriser la noix autrement s’est présenté à moi.

 

L’intérêt étant de provoquer l’envie de travailler ensemble et de créer une gamme belle, bonne et de qualité.